Gare d'Austerlitz : la SNCF veut résilier le contrat de la PME qui a dénoncé une pollution au plomb

franceinfo avec AFP

La SNCF a l'intention de mettre fin au contrat de la PME qui a dénoncé une pollution au plomb "extrêmement préoccupante" à la gare d'Austerlitz, à Paris. La compagnie veut poursuivre la PME en justice, annonce un de ses porte-parole, mardi 8 octobre.

"SNCF Gares & Connexions entend résilier le contrat avec l'entreprise MASCI, porter les manquements de celle-ci en justice pour faute et se réserve le droit d'y ajouter la diffamation", a-t-il déclaré à l'AFP, confirmant des informations du magazine Ville, Rail & Transports. "Nous allons étudier le dossier avec nos avocats pour déterminer la qualification de la faute", a-t-il ajouté.

Le chantier de rénovation de la gare d'Austerlitz est à l'arrêt depuis le 4 septembre. Selon son directeur général Philippe Lebon, l'entreprise MASCI a "progressivement découvert une situation de pollution historique extrêmement préoccupante qui dépasse largement le cadre des travaux qui lui ont été confiés". Cette société, qui est chargée de déplomber la verrière centenaire de la gare, dit avoir alerté à plusieurs reprises la SNCF. Elle accuse la compagnie d'avoir eu connaissance de "cette situation de pollution globale et historique de la gare" dès le mois de juin 2018.

>> Paris : une société dénonce des taux de plomb 40 fois supérieurs à la normale sur le chantier de la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi