Gare aux arnaques sur les aires d'autoroutes !

Aux alentours de Toulouse, "l'arnaque à l'irlandaise" fait de plus en plus de victimes sur les aires d'autoroutes.

Même en vacances, mieux ne vaut pas baisser la garde et rester prudents. Les touristes prenant le volant et s'arrêtant notamment sur les aires d'autoroutes commencent à comprendre pourquoi. Dans le sud de la France, vers Toulouse, plusieurs vacanciers ont ainsi été victimes d'une arnaque, appelée "arnaque à l'irlandaise". Le phénomène est en réalité apparu l'an dernier, mais les victimes sont toujours de plus en plus nombreuses, selon le site actu.fr. Tant et si bien que la gendarmerie de la Haute-Garonne met en garde celles et ceux qui décideraient de s'arrêter sur les aires d'autoroute de la région.

Sur les réseaux sociaux, la gendarmerie détaille donc le concept de cette arnaque particulièrement bien pensée : "Une fois arrivé avec femme et enfants sur une aire d'autoroute, un homme, ou une femme, vient vous accoster dans un anglais impeccable, l'air hagard, manifestement sous le choc. La fausse victime vous explique alors que sa famille et elle viennent d'être entièrement dépouillés par quelques voleurs sans scrupule. Ainsi, le chef de famille n'a plus la possibilité de rentrer au pays et vous demande alors de lui venir en aide, via l'avance de votre part d'espèces", relaie le site actu.fr.

L'image de la famille parfaite et aisée

Les malfrats ont même mis en place une stratégie afin d'endormir les doutes des vacanciers aguerris et méfiants. Ainsi, la plaque d'immatriculation du véhicule de la famille esseulée est bel et bien britannique, le volant de la voiture est à droite et les arnaqueurs ne paraissent pas particulièrement dans le besoin. Ils remettent même à leurs proies une adresse, un numéro de téléphone ainsi que des photos du vol subi un peu avant. Un stratagème qui, en général, suffit à convaincre les proies de la bonne foi de l'arnaqueur.

Pour tenter d'enrayer la progression de cette arnaque qui, outre la Haute-Garonne,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette vidéo peut également vous intéresser :