Gare à la prolifération d'algues sur tout le littoral français

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Sur des cotes du Pas-de-Calais, de la Manche, de la Bretagne et d'Occitanie, des algues souillent de nombreuses plages. Attention a ne pas consommer des coquillages et fruits de mer contamines.

"Il faudrait un train de camions pour tout retirer", s'est exclamé Christian Picot auprès de l'AFP, chargé de coordonner l’enlèvement des algues qui colonisent ce coin de la Manche. A Gatteville-le-Phare, la maire, Christine Léonard, a même dû interdire l'accès d'une plage en raison de cette prolifération, une décision rare en Normandie.

"Il est nécessaire d'interdire l'accès à la plage de la grande masse" au regard des "risques de toxicité liés à la production des gaz résultant de la putréfaction des algues", précisé l'arrêté municipal. Cette décision fait suite à une demande de l'Agence régionale de santé (ARS) de la Manche.

Plusieurs plages interdites

Le cas de Gatteville est loin d’être isolé. Depuis fin juin, des amas "énormes" de mélanges d'algues souillent nombre de plages normandes, de Gatteville à Caen-la-mer, selon le Centre d'études des algues (CEVA). L'odeur est parfois insupportable. En Bretagne, plusieurs plages ont été interdites ces dernières semaines à cause des algues vertes, fléau depuis des années pour cette région.

L’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer) signale quant à lui sur un autre fléau dans un bulletin d’information et d’alerte : la prolifération de micro-algues aussi bien sur le littoral atlantique que méditerranéen. Les zones d'alertes sont visibles sur cette carte.

"Avec le soleil et la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi