Les Gardiens de la Galaxie : "Chris Pratt ne sera jamais remplacé en Star-Lord", James Gunn monte au créneau pour défendre son acteur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La polémique a été lancée sur le net récemment parmi les fans de l’univers Marvel. Chris Pratt, qui incarne notamment Star-Lord, chef de file des Gardiens de la Galaxie, est attaqué de toutes part et les spectateurs souhaitent qu’il soit remplacé pour les prochains films comme le troisième volet des Gardiens qui sortira en 2023.

En cause, l’église que fréquente l’acteur de 42 ans nommé Zoe Chruch dont le pasteur serait associé à une attitude anti-LGBT. Même Elliott Page, acteur transsexuel et non-binaire réclame le renvoi de celui qui apparaîtra aussi dans Jurassic World 3. "Si vous êtes un acteur célèbre et que vous appartenez à une organisation qui déteste un certain groupe de personnes, ne soyez pas surpris si quelqu’un se demande simplement pourquoi on ne s'en occupe pas."

Chris Pratt s'est plusieurs fois défendu à ce sujet clamant que son église acceptait tout le monde. "On a récemment suggéré que j’appartenais à une église "célèbre pour être anti-LGBTQ". Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Je vais dans une église ouverte à tous", a-t-il contesté. Cela n’a pas suffi à calmer la toile.

À lire également

Thor Love and Thund... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles