Les gardes-côtes espagnols secourent 173 migrants, un corps repêché

·1 min de lecture
Un bateau des garde-côtes espagnols patrouille au large des côtes d'Almeria, le 16 octobre 2021 en Espagne - JORGE GUERRERO © 2019 AFP
Un bateau des garde-côtes espagnols patrouille au large des côtes d'Almeria, le 16 octobre 2021 en Espagne - JORGE GUERRERO © 2019 AFP

Les gardes-côtes espagnols ont secouru ce mardi 173 migrants et retrouvé en mer le corps sans vie d'une femme au large des îles Canaries, a indiqué une de leurs porte-parole.

Cinquante-deux personnes se trouvant sur un premier bateau ont été secourues par les gardes-côtes qui ont aussi sorti de l'eau le corps "en très mauvais état" d'une migrante.

Il était dans l'immédiat impossible de préciser si cette femme venait du Maghreb ou d'Afrique sub-saharienne, ni son identité, a indiqué la porte-parole de Salvamento Maritimo.

Les secours sont ensuite intervenus au cours de la journée auprès de trois autres bateaux transportant au total 121 personnes, selon la même source.

1500 motrs en Méditerrannée depuis le début de l'année

Au cours des dix premiers mois de l'année 2021, un total de 16.827 migrants sont parvenus à rejoindre les îles Canaries par bateau, soit 44% de plus que sur la même période l'an dernier où 11.659 migrants y avaient accosté, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur espagnol.

L'Espagne constitue l'une des principales portes d'entrée de l'immigration clandestine en Europe, mais n'est souvent qu'une étape.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 22.000 personnes sont mortes en Méditerranée depuis 2014 en tentant de rejoindre l'Europe, dont plus de 1500 depuis le début 2021.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles