"La garde à vue a été intense": Séverine, la compagne de Cédric Jubillar, se confie à BFMTV

·1 min de lecture
Cédric Jubillar et sa nouvelle compagne, Séverine.  - BFMTV
Cédric Jubillar et sa nouvelle compagne, Séverine. - BFMTV

876450610001_6287337096001

Elle se dit "très fatiguée". BFMTV a pu brièvement s'entretenir avec Séverine L. , la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, qui a passé 36 heures en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Gaillac (Tarn).

Interrogée par les enquêteurs sur la disparition de Delphine Jubillar, elle a nié devant eux détenir la moindre information sur la localisation du corps de l'infirmière, toujours introuvable depuis un an.

"Cela a été intense, la garde à vue à été intense", nous a-t-elle confié. "J'ai fait ce que j'avais à faire, maintenant laissons faire les enquêteurs".

"Que les journalistes me laissent tranquilles"

Selon nos informations, celle qui avait été placée en garde à vue pour "recel de cadavre" s'est montrée coopérative et a répondu aux questions des enquêteurs. Ressortie libre au terme de cette garde à vue sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle, Séverine L. veut désormais rester à l'abri des regards et n'a qu'un seul autre souhait: "c'est que les journalistes me laissent tranquille et qu'ils me laissent me reposer".

Cédric Jubillar a quant à lui vu sa troisième demande de remise en liberté être rejetée ce vendredi par la justice. Placé en détention en juin dernier à la suite de sa mise en examen, il continue de clamer son innocence.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles