Gard : un taureau entre dans une maison et blesse un homme de 87 ans

Un taureau entre dans une maison et blesse un octogénaire - Getty Images/iStockphoto (Getty Images/iStockphoto)

Ce vendredi 1er juillet, un taureau est entré dans une maison lors d’un encierro, une course libre organisée à Moulézan, dans le département du Gard. L’animal a gravement blessé un homme de 87 ans, il est encore en réanimation à ce jour.

Scène rarissime et terrifiante à Moulézan, dans le département du Gard. Ce vendredi 1er juillet, un homme de 87 ans a en effet été gravement blessé par la charge d’un taureau qui s’était introduit à l’intérieur de son domicile, rapporte le journal Midi-Libre. L’octogénaire se trouve encore en réanimation au CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de Nîmes à l’heure où sont écrites ces lignes.

Les faits commencent dans la soirée de vendredi alors qu’un encierro, une course libre visant à enfermer des taureaux camarguais, se déroule dans les rues de la petite ville de Moulézan. Soudain, l’un des animaux se précipite en direction de l’escalier d’une maison du centre-ville où se trouvent de nombreux observateurs se pensant à l’abri des coups de corne. Le taureau charge en montant les marches, tout le monde s’écarte et l’animal se retrouve à l’intérieur de la maison. Où vit un couple d’octogénaires…

Un homme de 87 ans en réanimation

Toujours enragé, et probablement apeuré, le taureau traverse le logement de part en part et percute violemment l’homme de 87 ans qui habite les lieux. Puis, l’animal ressort sous les regards éberlués des badauds. L’un d’eux a d’ailleurs le réflexe de faire une vidéo, publiée sur le site de nos confrères de Midi-Libre. L’homme de 87 ans a été transporté en urgence au CHU de Nîmes où il a été admis au service de réanimation. Il s’y trouve encore à ce jour. L’éventuel engagement de son pronostic vital n’a pas été communiqué par les services hospitaliers.

En 2021, toujours dans le Gard, c’est un enfant de 13 ans qui avait été gravement blessé par un taureau au cours d'un évènement homologue. Des accidents qui posent la question de la dangerosité de ce genre de pratiques traditionnelles pour les êtres humains comme pour les animaux.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles