Gard : des policiers visés par des tirs de mortiers d’artifice

LePoint.fr avec AFP
·1 min de lecture
Des policiers ont été visés par des projectiles, au cours d'une intervention dans le Gard, en raison d'un rassemblement non autorisé sur la voie publique.
Des policiers ont été visés par des projectiles, au cours d'une intervention dans le Gard, en raison d'un rassemblement non autorisé sur la voie publique.

Le quartier des Escanaux, à Bagnols-sur-Cèze (Gard), a été le théâtre d'affrontements entre des individus et les forces de l'ordre, ce mardi dans la soirée. Comme le relate France Bleu, les policiers sont intervenus aux abords d'un restaurant Burger King en construction, où s'étaient réunies une cinquantaine de personnes. La patrouille de sept policiers a tenté de disperser cet attroupement non autorisé, en raison des mesures sanitaires contre le Covid-19, vers 22 h 45.

En retour, les fonctionnaires de police ont été visés par des jets de pierre et de bouteilles, détaille France Bleu. Abrités dans leur véhicule, ceux-ci ont ensuite été la cible de tirs de mortiers d'artifice, une heure plus tard. Ce à quoi ils ont répliqué en lançant des grenades lacrymogènes en direction du groupe. Ni interpellation, ni dégâts matériels, ni blessures physiques n'ont été constatés à l'issue de l'intervention policière.

À LIRE AUSSIChronique d'un flic #23 ? « La grande maison »

Des peines plancher pour les agresseurs de policiers

Cette altercation entre gardiens de la paix et citoyens entre en résonance avec la dernière proposition de Xavier Bertrand au sujet des agressions de policiers. En écho au verdict (controversé) du procès de Viry-Châtillon, le président de la région Hauts-de-France s'est prononcé en faveur de « peines planchers » pour les agresseurs de policiers, sous la forme d'une modification de la Constitution. Concrètement, le candidat à la présidentielle de 2022 s [...] Lire la suite