Gard : l’incendie de Milhaud sous contrôle

Des arbres carbonisés à perte de vue, c’est tout ce qu’il reste après l’incendie qui a ravagé 36 hectares de végétation près de l’autoroute A9 dans le Gard, samedi 1er août. L’origine reste inconnue mais les pompiers sur place ont constaté plusieurs points de départ de feu, qui interrogent notamment à cause de la proximité avec les habitations. La piste criminelle n’est pas écartée, une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Nîmes. Une habitation détruite L’incendie a été maîtrisé hier soir mais les pompiers continuent d’arroser le secteur le lendemain matin pour éviter une reprise des flammes. Aucune victime civile n’est à déplorer, quatre pompiers ont été blessés, l’un d’eux est toujours en observation à l’hôpital mais ces jours ne sont pas en danger. Une habitation a été entièrement détruite, la famille a pu être relogée.