Gard : Une enquête ouverte après la construction sans autorisation d’une piscine par une députée LREM

Nicolas Bonzom

ENQUETE - L’élue n’aurait pas obtenu de permis de construire, et la piscine déborderait sur un terrain municipal

Une enquête préliminaire a été ouverte dans le cadre de la construction de la piscine de la députée du Gard Françoise Dumas (LREM), a appris 20 Minutes ce dimanche auprès du parquet de Nîmes. L’enquête a été confiée aux policiers du SRPJ de Montpellier. C’est Yoann Gillet (RN), candidat aux municipales à Nîmes, qui avait saisi le procureur.

Dans son édition du 6 novembre, Le Canard enchaîné avait épinglé l'élue, soupçonnée d’avoir construit, sans autorisation, une piscine, à Nîmes.

« Je n’ai jamais caché la construction de cette piscine »

Par ailleurs, cette piscine déborderait sur un terrain municipal, qui ne lui appartient donc pas. Le 16 novembre, le conseil municipal de Nîmes devait examiner une délibération pour vendre ce bout de parcelle à la parlementaire gardoise. Finalement, le maire, Jean-Paul Fournier (LR), avait retiré le dossier de l’ordre du jour, relate Midi Libre.

Le 17 novembre, Françoise Dumas avait plaidé sa bonne foi, dans un message publié sur Facebook.(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Trafic de drogue international : Un député suppléant LREM des Yvelines mis en examen
Affaire d’emploi fictif: Louis Aliot, député RN et compagnon de Marine Le Pen, entendu par la PJ
Affaire Urvoas : L’ancien garde des Sceaux face à la Cour de justice de la République pour « violation du secret »
Soupçons de fraude fiscale: L'enquête visant le député Thierry Solère confiée à un juge d'instruction
Toulouse : Un député LREM visé par une plainte pour harcèlement et agression sexuelle