Publicité

Gard : arrestation d'un survivaliste, le GIGN découvre 56 objets explosifs à son domicile

Une maison truffée de pièges et d’objets explosifs. Les gendarmes ont interpellé un quinquagénaire proche de la mouvance survivaliste, lundi dernier à Carnas (Gard), d’après une information de Midi libre. Les forces de l’ordre sont restées quarante-huit heures à son domicile, dans lequel elles ont retrouvé 56 objets explosifs artisanaux et des pièges sur le portail d’entrée et sur le seuil des pièces du logement. Persuadé d’une guerre civile et de l’approche de la fin du monde, l’homme a « un mode de vie un peu particulier », d’après Abdelkrim Grini, le procureur de la République d’Alès, interrogé par BFMTV. Il « vit reclus sur lui-même » et « n'a aucun contact avec l'extérieur à l'exception de son père et de sa mère », a-t-il déclaré.

À lire aussi Qui sont les survivalistes?

En 2022, l’homme avait fait l’objet du signalement du maire de Carnas auprès des gendarmes. L’élu s’était inquiété des armes, potentiellement dangereuses, détenues par le survivaliste. Lors de sa première interpellation, les forces de l’ordre avaient déjà découvert des charges explosives, avant que l’individu soit placé en garde à vue durant quelques heures. L’affaire avait été classée et aucune poursuite n’avait été engagée après la décision d’un expert psychiatrique, déclarant le quinquagénaire comme pénalement irresponsable. Cette semaine, le maire de la ville a effectué un nouveau signalement et les gendarmes se sont aperçus que l’homme n’avait pas arrêté sa production.

La garde à vue ju...


Lire la suite sur LeJDD