Garage, des moteurs et des hommes (France 3) : "Au garage, on attend toujours, on a peur de se faire engueuler, on n'y comprend rien"

·1 min de lecture

Claire Simon, la réalisatrice du film Gare du Nord (2013) est aussi l’auteure de touchants documentaires sur la jeunesse : du terrible Récréations (1992), filmé à hauteur d'écoliers, aux Premières solitudes (2018) d'adolescents. Cette fois, elle est partie tourner à Claviers (Var), le village son enfance. Dans ce bourg où les commerces non dévolus au tourisme peinent à se maintenir, le principal lieu de vie est le garage, un garage monté par un trentenaire qui en a sous le capot. Le documentaire Garage, des moteurs et des hommes est diffusé le 7 juillet à 23h10 sur France 3 dans la cadre de l'Heure D, "une des seules cases où il est possible aux auteurs d'être libres", déplore la cinéaste.

Pourquoi avoir tourné dans le village de votre enfance, entre Grasse et Draguignan ?

Parce que je le connais. Sur les endroits qu'on connaît, on a peu de chance de faire des erreurs. Je trouvais intéressant qu'un jeune homme qui avait fait sa formation ailleurs veuille monter un garage dans ce bourg où presque toute l'activité est dédiée au tourisme et aux retraités. Un garage, c'est essentiel.

Que représente-t-il ?

C'est le lieu le plus vivant de Claviers. Un lieu où il n'y a pas d'opposition entre touristes et locaux. Mon pari était de filmer à travers le garage le village, les gens qui passent, cette atmosphère rigolote. On y attend toujours, on a peur de se faire engueuler, on n'y comprend rien. Je montre en outre des gens que personne ne voit. Ces gens, ce n'est pas la France d'en bas mais (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Danse avec les stars 2021 : date de diffusion, casting, jury... Le point sur la saison 11 !
"Une page va se tourner" : les Gonzalez (Familles nombreuses, la vie en XXL) annoncent un grand changement (PHOTO)
L'amour est dans le pré 2021 : un agriculteur présent lors des portraits ne participera finalement pas à l'émission
Pascal Praud dénonce l'absence de gestes barrières au Festival de Cannes, Olivier Benkemoun le recadre (VIDEO)
Accusé de discriminer les livreurs des plateformes, Gabriel Attal se justifie (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles