Garée sur une place de livraison, une voiture subit un traitement très particulier

·1 min de lecture

“C’est des cinglés, ça ne fait même pas un quart d’heure que je suis là !” Une conductrice a eu une mauvaise surprise en revenant à sa voiture garée rue Saint-Malo à Bayeux, en Normandie, mercredi 25 août. Comme le relatent La Renaissance et Ouest-France, le véhicule était entièrement… recouvert de film plastique. L’auteur de cette "œuvre d'art” ? Un chauffeur-livreur, exaspéré par le fait que la voiture était garée sur une place qui lui était normalement réservée.

“À 80% du temps, les particuliers se garent sur les aires de livraison. Bien qu’il existe plusieurs places de livraison dans la rue, cela nous oblige à fournir plus d’efforts”, explique-t-il, alors qu’il doit transporter par moment des marchandises pesant jusqu’à 300 kilos. De quoi le pousser à réagir de la sorte pour “marquer le coup sans abîmer la voiture”. “C’est un acte pour que les gens comprennent !”, assure-t-il, alors que les photos de la voiture emballée ont déjà fait le tour des réseaux sociaux.

>> A lire aussi - Les villes où le stationnement est le plus cher

Le chauffeur a utilisé le film transparent qu’il avait dans son camion. Pour remédier à ce genre de problème de stationnement, il avance une solution : “Il faut que les communes installent des bites pour bloquer le stationnement”, suggère-t-il. A Bayeux, les places de livraison sont disponibles pour les particuliers à partir de 12 heures : une règle que la conductrice ne connaissait peut-être pas, alors qu’il était aux environs de 11 heures quand elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Yvelines : face aux agressions, une pharmacie arrête de vacciner contre le Covid-19
Afghanistan : Biden promet de "pourchasser" les auteurs des attaques à Kaboul
Le streaming fait le bonheur d'un comté anglais
Seine-et-Marne : une enquête ouverte après la distribution de faux pass sanitaires
Les cadres parisiens souhaitent fuir la capitale, les abonnements à souscrire pour suivre les matchs de football, un député s’engage contre le streaming illégal... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles