Ce garçon ne peut plus prendre son traitement en raison d’une pénurie de médicaments

Les pénuries de médicaments se multiplient. Après le déficit de paracétamol et d’amoxicilline en pharmacie, vient à manquer le Norditropine® FlexPro®. Un médicament notamment indiqué pour traiter le syndrome de Noonan. Cette maladie génétique peut engendrer différents troubles comme une croissance ralentie, des dysmorphies faciales, des malformations cardiaques, ou encore un retard du développement psychomoteur, indique France 3 Franche-Comté. Lenny, 13 ans, souffre de ce syndrome. Il touche un enfant sur 2.000 à 2.500.

“Le corps de Lenny ne fabrique pas d’hormone de croissance, explique sa mère à nos confrères, Suzie Chaudey. Ce médicament, qui devrait le faire grandir, est le seul autorisé pour Noonan, on ne peut pas le substituer.” Tous les soirs, le garçon est censé recevoir une injection. Or, le médicament produit par le laboratoire danois Novo Nordisk est en rupture de stock mondiale. Interrogé par nos confrères, le groupe explique que la pénurie serait liée à une hausse de la demande nationale au cours de l’été 2023.

“Une forte augmentation de la demande au cours de cet été fait que tous les dosages de Norditropine® FlexPro® 5 mg/1,5 ml, 10 mg/1,5 ml et 15 mg/1,5 ml (somatropine) sont actuellement en rupture de stock, confirme le site spécialisé Le moniteur des pharmacies. Les tensions d’approvisionnement avaient déjà amené le laboratoire Novo Nordisk à restreindre les conditions de prescription et de délivrance de cette hormone de croissance depuis le début de l’année.” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite