Un garçon de 12 ans va être vacciné contre l'avis de son père

·1 min de lecture

C’est un cas particulièrement difficile qu’a dû trancher la justice néerlandaise. Dans un jugement rendu public jeudi 23 septembre, le tribunal de Groningen (nord) a autorisé un jeune garçon de 12 ans à être vacciné contre l’avis de son père, vaccino-sceptique, détaille Ouest-France, jeudi. L’affaire avait été portée devant la justice par la mère du jeune homme, dont les parents sont divorcés, qui réclamait de le laisser se faire vacciner afin qu’il puisse rendre visite à sa grand-mère en fin de vie.

Aux Pays-Bas, rappelle Le Figaro, les enfants âgés de 12 à 17 ans peuvent être vaccinés à condition d’avoir le consentement des deux parents. La justice a toutefois autorisé le jeune garçon à se faire vacciner "rapidement", sans attendre un éventuel appel des avocats de son père, compte tenu "des intérêts en jeu" et "en particulier les intérêts de ce mineur". À noter que l’enfant, lui, avait affirmé vouloir être vacciné.

Selon le jugement rendu par le tribunal, le père, sceptique à l’égard des vaccins et des tests, refusait que son fils reçoive une dose alors que "le garçon voulait être vacciné, car il ne voulait pas être contaminé et souhaitait limiter les risques de contaminer d’autres" personnes. Par ailleurs, selon les documents publiés par le tribunal "le mineur souhaite passer le plus temps possible" avec sa grand-mère "mais il n’est pas vacciné. Il craint de contaminer sa grand-mère et est convaincu qu’une contamination, si elle se produisait, constituerait un danger mortel". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce qu'il faut retenir du budget 2022 de la Sécu
Nucléaire : l’ASN avertie sur l’EPR de Flamanville d’un "événement significatif pour l'environnement" !
Covid-19 : l'OMS recommande un troisième traitement
La réforme polémique de l’Allocation aux adultes handicapés, vous allez y voir plus clair dans les rendements des SCPI... Le flash éco du jour
Incroyables embouteillages dans deux des plus grands ports de commerce des États-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles