Gap: l'école de Romette bloquée, le maire et les parents d'élèves dénoncent la suppression d'une classe

·2 min de lecture
À Gap, l'école de Romette était bloquée en ce jeudi de rentrée. - BFM DICI
À Gap, l'école de Romette était bloquée en ce jeudi de rentrée. - BFM DICI

L'école de Romette était bloquée dès 8h30 ce jeudi matin, à Gap. Le maire de la commune, Roger Didier, était aux côtés des parents d'élèves ou encore de la maire de La Rochette, Marlène Durif, pour protester contre la suppression d'une classe. Cela "malgré l'inscription de 33 enfants supplémentaires lors de cette rentrée", comme l'écrit la mairie de Gap dans un communiqué de presse.

Le message est directement adressé à la directrice de l'Académie des Hautes-Alpes, Catherine Albaric-Delpech: "Il faut absolument faire un signe important à cette directrice d'académie. Des accords avaient été passés sur le passage de 17 élèves à 25, aujourd'hui nous en avons 33", a déclaré Roger Didier.

"La DASEN (Direction académique des services de l'Éducation nationale, ndlr) continue de nous bloquer la classe, donc on va faire le forcing", ajoute Rolande Lesbros, maire déléguée de Romette, qui estime que "les enfants vont se retrouver à 26-27 par classe. Ce n’est pas admissible".

Réunion entre les élus et la directrice académique

Entre inquiétude et incompréhension, les parents ont bien l'intention de continuer à réclamer le sauvetage de cette classe supplémentaire:

"Nous, on en a vécue (suppression de classe, ndlr) une l'année dernière, donc il y a une classe en moins sur l'école du Rochasson, ce qui veut dire qu'à terme, ça peut être une fermeture d'école", déplore Cécile Richard, mère d'un enfant de CP.

La DASEN, qui a proposé un renfort ponctuel à l'école de Romette, a également reçu une délégation d'élus et de parents d'élèves conduite par le maire de Gap, en fin d'après-midi.

Cette manifestation a eu lieu toute la journée à Gap, une ville qui connaît un réel dynamisme démographique et où 80 permis de construire ont été acceptés pour l'année prochaine.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles