Game of Thrones saison 8 : qui va mourir ? La réponse en chiffres !

Léa Bodin

Alors que la diffusion de l'ultime saison de Game of Thrones s'apprête à commencer dimanche sur HBO et en simultané sur OCS, un mystère, plus grand que les autres, plane. Qui donc va mourir ? Et surtout, a-t-on un moyen de le prévoir ? 

Deux démographes et statisticiens français, Romane Beaufort et Lucas Melissent, se sont longuement penchés sur la question. Après avoir travaillé pendant un an sur la série, ils présentent une étude sourcée et détaillée sur la démographie dans l'univers de Westeros, que l'on peut retrouver dans son intégralité sur leur site DemoGoT

L'une des différentes infographies qu'ils ont réalisées fait état de leurs conclusions concernant la mortalité et indique quels personnages ont le plus de probabilités de mourir. 

Comment et quand meurent les personnages ?

Au cours des sept premières saisons, 205 personnages sont morts sur les 398 nommés, soit plus de la moitié. Sur ces 205 personnages morts, l'écrasante majorité a été assassinée. Sur la troisième marche du podium des manières de mourir les plus fréquentes, on retrouve la mort par arme à distance (8%). Ensuite, on compte 11% de brûlés vifs et enfin, on se rend compte que 42% sont morts par arme tranchante. 


Les trois saisons de la série les plus meurtrières sont la saison 6 (51 morts), la saison 2 (39 morts) et la saison 4 (32 morts). On note surtout qu'un tiers des morts le sont au cours des dix dernières minutes d'un épisode. C'était par exemple le cas de Ned Stark, de Robb et Catelyn Stark, de Joffrey Baratheon ou encore d'Oberyn Martell. 

Quel personnage a été le plus meurtrier ?

Dans Game of Thrones, tout le monde y va de son glaive, de son poison ou de son arbalète. Toutefois, certains y vont plus fort que d'autres, et le personnage le plus meurtrier de la série n'est autre que... Drogon le dragon, avec environ 150 morts à son actif. Jon Snow, avec ses 29 victimes, est loin derrière, suivi par Ver Gris (23  morts).

En revanche, si l'on ne prend en compte parmi les morts que les personnages nommés, c'est alors Jon Snow et Arya Stark qui prennent la tête du podium ex-aequo, avec 11 morts. On retrouve ensuite Le Limier (8 morts), puis Daenerys Targaryen et Ramsay Bolton (chacun 7 morts). 


Dans quels cas a-t-on plus de chances de mourir ?

Si l'on en croit l'étude réalisée par Romane Beaufort et Lucas Melissent, certaines conditions sont plus propices que d'autres à la mort. Face à la mort, être un femme est indéniablement un atout, puisque 54% des personnages masculins sont morts, contre "seulement" 38% des personnages féminins. Être noble, au contraire, est un désavantage, car seuls 37% des seigneurs ou héritiers sont encore en vie, contre 68% chez les roturiers. Enfin, on s'en doutait quelque peu, mais si l'on ne veut pas mourir, mieux vaut éviter d'aller au combat (63% des combattants sont morts alors que 68% des non-combattants sont encore vivants). 

Ensuite, si l'on porte attention à la question de l'allégeance, on constate que les Lannister ont un taux de mortalité plus élevé que les Stark (57% contre 53%), qui ont eux-mêmes un taux de mortalité plus élevé que les Targaryen ("seulement" 48%). 

Si l'on ne peut jamais vraiment se considérer immunisé contre la grande faucheuse, on note tout de même que si un personnage est présent dans plus de 30 épisodes de la série, il a 250 fois moins de risque de passer l'arme à gauche. 

Alors, qui a le plus de chances de mourir dans la saison 8 ?

Les deux démographes se sont aussi intéressés aux probabilités de mourir. Pour effectuer leurs calculs, ils ont pris en compte de multiples données : "Grâce à la base de données, le modèle statistique sait deux choses : si les personnages sont encore en vie ou pas à l’issue des sept premières saisons et ensuite, il connaît toutes les caractéristiques des personnages", explique Lucas Melissent. "Il peut alors identifier les caractéristiques qui les exposent à la mort ou qui les en protègent, ce qui permet de dresser un véritable portrait-robot des personnages qui décèdent. Ensuite, il compare les personnages encore en vie au portrait-robot : plus le personnage ressemble au portrait-robot réalisé, plus sa probabilité de décès sera élevée."


Parmi les personnages centraux de la série encore vivants, c'est Euron Greyjoy qui a la probabilité la plus élevée de mourir, alors que les chances pour Brienne de trépasser sont quasi-nulles. 

Au sein de la fratrie Stark, c'est Sansa qui a le plus de risque de mourir (11,6%), suivie par Arya (5,1%) et Bran (4,7%). Chez les Lannister, on note que Cersei a 11,2% de risque d'y passer, contre 1,2% pour Tyrion et 0,6% seulement pour Jaime. Côté Targaryen, Daenerys est en ligne de mire avec 16,8% de probabilité de mourir contre 1,6% pour Jon Snow. 

"Attention toutefois", avertit Lucas Melissent, "les probabilités calculées  à partir des sept premières saisons sont applicables à l’ultime saison à condition que les logiques de décès des personnages restent inchangées. Or, pour cette dernière saison, les scénaristes peuvent se permettre plus de liberté pour tuer les personnages jusqu’alors protégés. Les logiques peuvent donc changer mais la méthodologie reste solide." Rendez-vous donc le 20 mai, après la diffusion du finale, pour vérifier la fiabilité des statistiques...

Retrouvez tous les résultats de l'étude démographique et statistique effectuée sur Game of Thrones sur le site www.demographie-got.com.

En attendant, la bande-annonce de la saison 8, diffusée à partir de la nuit de dimanche à lundi à 3h du matin :