Gambie: le peintre Moulaye Sarr expose ses œuvres à Banjul

En Gambie, Moulaye Sarr fait partie des quelques rares peintres qui arrivent à vivre de leur activité. À l’occasion d’une exposition de ses œuvres, à Banjul, cet artiste spécialisé dans le cubisme et les portraits nous ouvre les portes de son atelier.

Avec notre correspondant à Banjul, Milan Berckmans

Dans son atelier de Bakau, Moulaye Sarr applique de la peinture à l’huile, au couteau, sur une grande toile…

« Cette peinture parle d’un homme et d’une femme… ça parle d’amour. J’adore mélanger plusieurs couleurs dans une peinture. Le bleu, le rouge, l’orange, le jaune… », nous explique-t-il.

Pour son exposition, le peintre gambien réalise des peintures abstraites avec de grands gestes vifs.

« Les vraies abstractions sont difficiles à peindre. Tout d’abord, il faut savoir comment mélanger les couleurs, comment les associer et comment les agencer », ajoute Moulaye Sarr.

Cet artiste de 55 ans qui s’est formé auprès de peintres sénégalais pendant sa jeunesse, est aujourd’hui un exemple pour ses collègues.

Son ami, le peintre nigérian Egunlae Olumide explique l’influence de Moulaye sur son propre travail : « J’ai beaucoup appris de lui. Les gens comme Moulaye m’ont élevé au standard de l’usage de la texture dans mes peintures. En fait, quoi qu’il touche, dans l’art, ça devient magique. »

Avec cinq autres plasticiens, Moulaye et Egunlae ont créé la fondation d’art Adonai qui a pour but, notamment, de soutenir les jeunes artistes du pays.


Lire la suite sur RFI