Galette : une cliente tombe sur une fève à l'effigie de Marine Le Pen

Galette : une cliente tombe sur une fève à l'effigie de Marine Le Pen

Elle aurait préféré ne pas avoir la fève. Une cliente d'une boulangerie de Blois (Loire-et-Cher) a eu la désagréable surprise de tomber sur une fève à l'effigie de Marine Le Pen en croquant dans sa part de galette des rois.

 "Que dire à un enfant découvrant une telle fève ?"

"Nous sortons d'une période de grande tension politique et nous sommes toujours dans une époque douloureuse et difficile. Les personnages politiques, et particulièrement les extrêmes, s'emparent à tout-va d'événements pour répandre un discours de haine et de provocation. Que dire à un enfant découvrant une telle fève ?". Une habitante de Blois ne digère toujours pas d'avoir découvert une figurine en céramique représentant la présidente du Front national. Elle s'est fendue d'une lettre pour exprimer son malaise, rapporte La Nouvelle République.

"N'y a-t-il pas une forme de prise d'otage et surtout un manque de respect, de considération et beaucoup de mépris envers [les] clients, a-t-elle affirmé dans son courrier. […] J'ose espérer que cet événement s'est passé à votre insu", a-t-elle ajouté.

 "C'est complètement fortuit"

Le gérant de la boulangerie a tenu à s'expliquer sur le choix de cette fève. Il a affirmé qu'elle venait d'une série fabriquée un an avant l'élection présidentielle de 2012. La cliente aurait donc très bien pu tomber sur François Bayrou, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande. Dans le quotidien régional, l'artisan s'est défendu de tout militantisme. "C'est complètement fortuit : les fèves coûtent chères, entre 40 et 80 centimes, et il nous restait des stocks des années passées. Nous finissons les séries ! D'ailleurs, la centaine de fèves politiques a déjà été écoulée".

Ce contenu peut également vous intéresser :