Galette des rois : les origines de la fève

Dans chaque galette des rois, se trouve une fève, dont la forme dépend de la fantaisie du pâtissier. À l'origine, on cachait une fève car cette légumineuse est l'une des premières qui poussent au printemps, symbole de fécondité. La tradition de la galette remonte à l'Antiquité. La religion catholique l'a transformée en fête des Rois mages, mais la fève a toujours été un témoin de son temps. Pour Sylvain Delhoumi, collectionneur de fèves, elle "marque les époques", comme les guerres ou les personnages de la vie quotidienne. Un objet de collection Aujourd'hui, la tendance est à la fabrication locale. Un boulanger de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), rencontré par France 2, a choisi d'honorer sa ville et a commandé ses fèves à un artisan d'Auvergne. En Polynésie, la flore des îles est à l'honneur. Depuis le XVIIIe siècle, la fève est devenue un objet de collection qui doit surprendre le client. En France, 30 millions de galettes sont consommées chaque année.