Gaia : des découvertes majeures s’annoncent dont certaines remettront en cause nos connaissances

Si nous tous, intéressés par les sciences spatiales, attendons les premières images de l’observatoire spatial James-Webb — qui seront rendues publiques le 12 juillet —, la communauté des astronomes se passionne et s’émerveille aujourd’hui pour la publication du troisième catalogue de données de la mission Gaia. Contrairement à d’autres missions, qui ciblent des objets spécifiques, Gaia est une « simple » mission de relevés. Donc, n'espérez pas voir de jolies images de l’Univers.

Les missions de Gaia, le satellite d’astrométrie européen

Si les astronomes du monde entier attendent avec impatience ces données, c’est que les performances de Gaia sont inédites. En effet, ce satellite est capable d’observer tous les objets jusqu’à 400.000 fois plus faibles que les plus faibles des étoiles observables à l'œil nu. Résultat, ce catalogue, qui contient des détails nouveaux et améliorés pour près de deux milliards d’étoiles de notre galaxie, est la référence en astronomie. Il recense quelque 1,8 milliard d’objets célestes avec des précisions astrométriques et photométriques inédites et représente une avancée majeure par rapport au catalogue précédent (DR2) en ce qui concerne la précision, l’exactitude et l’homogénéité des données astrométriques et photométriques.

La Voie lactée en mouvement vue par Gaia (3D). Cette carte montre la vitesse à laquelle plus de 30 millions d’étoiles de la Voie lactée se rapprochent ou s’éloignent de nous. Les couleurs représentent les vitesses radiales des étoiles le long de la ligne de visée. Le bleu indique les parties du ciel où le mouvement moyen des étoiles se fait vers nous et le rouge montre les régions où le mouvement moyen s’éloigne de nous. Les lignes visibles sur la figure tracent le mouvement des étoiles projetées sur le ciel (mouvement propre). Ces lignes montrent comment la direction de la vitesse des étoiles varie selon la latitude et la longitude galactiques. © ESA/Gaia/DPAC, CC by-sa 3.0 IGO
La Voie lactée en mouvement vue par Gaia (3D). Cette carte montre la vitesse à laquelle plus de 30 millions d’étoiles de la Voie lactée se rapprochent ou s’éloignent de nous. Les couleurs représentent les vitesses radiales des étoiles le long de la ligne de visée. Le bleu indique les parties du ciel où le mouvement moyen des étoiles se fait vers nous et le rouge montre les régions où le mouvement moyen s’éloigne de nous. Les lignes visibles sur la figure tracent le mouvement des étoiles projetées sur le ciel (mouvement propre). Ces lignes montrent comment la direction de la vitesse des étoiles varie selon la latitude et la longitude galactiques. © ESA/Gaia/DPAC, CC by-sa 3.0 IGO

Un potentiel...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles