Gaia a débusqué des centaines de milliers d’étoiles doubles dans la Voie lactée

Les étoiles sont sociables ! Ou tout du moins, naissent et passent leurs vies entourées d'autres étoiles, pour un tiers d'entre elles. C'est ce qu'a révélé le dernier catalogue de données Gaïa Release 3qui a répertorié plus d'un milliard d'objets supplémentaires. Parmi eux, ce sont 813.000 étoiles doubles que Gaïa livre : deux étoiles en orbite l'une autour de l'autre. Un nombre élevé, surtout en comparaison avec les 300.000 répertoriés jusqu'à maintenant ! Sur le long terme, la mission a pour but de cartographier entièrement notre Galaxie, la Voie lactée.

Cette animation illustre les mouvements projetés dans le ciel d'étoiles binaires dont les orbites ont été déterminées par Gaia. Chaque ellipse correspond à l'un des 335 systèmes situés à moins de 50 parsecs (163 années-lumière) et avec des périodes inférieures à 1.000 jours. © ESA, Gaïa, DPAC

Les orbites sont représentées sur cette animation à l'échelle, et sont classées par distance croissante du Soleil du haut à gauche au bas à droite. La ligne horizontale blanche en bas à droite indique une taille apparente de 10 millisecondes d'arc. La couleur correspond à peu près à la couleur de la source telle que déterminée par Gaia avec le violet/bleu indiquant les étoiles chaudes et les naines blanches, le vert/jaune indiquant les étoiles semblables au Soleil et le rouge indiquant les étoiles froides et de faible masse. Les mouvements sont équivalents à 1.000 jours, durée d'observation effectuée par Gaïa pour cette dernière campagne d'observation.

C'est l'influence d'une étoile sur l'autre qui permet de les identifier

Pour obtenir tous ces détails, les chercheurs ont utilisé les différents instruments à bord du satellite qui permettent de caractériser chaque objet ciblé.

Le vaisseau spatial Gaia contient trois instruments scientifiques : l'instrument astrométrique, le photomètre bleu et rouge et le spectromètre à vitesse radiale. © ESA
Le vaisseau spatial Gaia contient trois instruments scientifiques : l'instrument astrométrique, le photomètre bleu et rouge et le spectromètre à vitesse radiale. © ESA

Lorsque plusieurs étoiles habitent une même orbite, elles s'influencent l'une l'autre...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles