Le gagnant de Top Chef 2012, c’est Jean !

Il la voulait depuis le début, la victoire est désormais à lui. Jean Imbert a remporté haut la main la troisième saison de Top Chef hier soir.

Pendant plus de deux mois, il a mis les petits plats dans les grands, conjuguant avec brio inventivité, goût et talent pour la cuisine. Au terme d’une finale harassante face à Cyrille, le chef étoilé, Jean Imbert a empoché les 100 000 euros et le titre de Top Chef 2012. « Je ne réalise pas vraiment. Après avoir tourné la finale, je suis devenu euphorique. J’avais tellement d’émotions que je n’arrêtais pas de pleurer. Maintenant je suis nostalgique. Mais j’ai gagné ! Je le voulais tellement ! », explique-t-il à M6. Car cette émission a eu une dimension toute particulière pour lui. Quand des chefs donnent toute leur vie pour des étoiles au Michelin, lui jure à TV Magazine que « Top Chef va encore au-delà ». Pourquoi ? Peut-être parce qu’il a gagné la fierté de son père : « Après la cérémonie des couteaux, [mon père] m’a dit que c’était l’un des plus beaux jours de sa vie. C’est vrai qu’il est plus exigeant que les autres, mais c’est lui qui m’a inculqué cette mentalité qui m’a permis de gagner. »

Tout au long de l’émission, Jean a dû faire face aux nombreuses critiques qui ont fleuri sur la toile : on le trouvait méchant, trop sûr de lui, on le surnommait « Moumoute ». Si ces attaques l’ont blessé, aujourd’hui, il jure que « le regard des autres a changé ». « Certains disent “Jean est arrogant”, mais je ne suis pas comme ça. Jamais je n’ai dit que j’étais supérieur. J’ai toujours respecté mes adversaires. J’avais envie de gagner, oui, mais en étant fair-play. » La preuve : il a gardé d’excellents contacts avec les anciens chefs de l’émission. Juan travaille désormais pour lui, Norbert dort chez lui quand il vient à Paris et Gérald, Tabata et Ruben sont toujours là pour l’accompagner faire la fête.

Les 100 000 euros qu’il a remportés, Jean va les consacrer entièrement à « [sa] passion : la cuisine » : « Je (...) Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.