Gaffe de Jean-Michel Blanquer sur le confinement : les ministres « interdits de micro jusqu’à nouvel ordre » !

·1 min de lecture

Motus et bouche cousue. Une grande partie des ministres va devoir changer ses habitudes de communication dans les prochains jours. Régulièrement sollicités par les médias, que ce soit lors d'un déplacement sur le terrain ou bien en tant qu'invité des plateaux de télévision ou des matinales radio, les ministres vont devoir lever le pied. Alors que des décisions importantes pourraient être prises dans les prochaines 48 heures, tel qu'un possible troisième confinement, Emmanuel Macron considérerait qu'il ne faut pas embrouiller les esprits des Français avec des messages contradictoires. Certains ministres sont donc "interdits de micro jusqu'à nouvel ordre", contraints également de décommander leur participation à de grandes émissions politiques ce week-end, rapporte le Figaro, ce vendredi 29 janvier.

Cette interdiction à toutefois ses exceptions. Trois ministres sont autorisés à évoquer la gestion de la crise sanitaire actuelle. Il s'agit du Premier ministre, Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, et du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. "Nous devons avoir ces discussions entre nous. Ce n'est pas le moment de faire vivre aux Français le défilé des ministres qui défendent leur couloir et leur propre conception du confinement", défend un proche du Premier ministre, dans les colonnes du Figaro.

Venant du chef de l'État, cette consigne fait notamment suite à l'intervention de Jean-Michel Blanquer, sur France 2, ce jeudi 28 janvier. Le ministre de l'Éducation (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Cinquante nuances de confinements » : pourquoi Emmanuel Macron tarde à trancher
PHOTOS - Obsèques de Rémy Julienne : pourquoi Jean-Paul Belmondo était absent
Camélia Jordana tranchante avec Claude François et son penchant pour les jeunes filles
Jean Paul Gaultier : ses touchantes confidences sur son compagnon mort du sida
PHOTO - Mohammed VI du Maroc : le souverain apparaît aminci pour sa vaccination