GAFAM : les collectivités doivent-elles refuser la création d’entrepôts Amazon ?

·1 min de lecture

Selon Benoît Berthelot, journaliste à Capital et spécialiste d’Amazon, la méthode adoptée par l’entreprise de Jeff Bezos est simple : dissimuler son identité le plus longtemps possible en se cachant derrière le nom du constructeur. De plus, nombreux sont celles et ceux qui associent précarité et consumérisme au géant du e-commerce. Pour autant, l’emploi demeure la question essentielle. La France est en effet un pays “avec 10% de chômage, dont 20% chez les jeunes” rappelle Nicolas Marques, directeur général de l’institut économique Molinari. L’économiste compare le taux de chômage français au taux moyen du continent et estime qu’ “on devrait avoir 500 000 chômeurs en moins par rapport à la moyenne européenne”. De même, en comparaison avec nos voisins allemands, “on devrait avoir 1,5 million de chômeurs en moins”, explique Nicolas Marques. Dès lors, pour lui, il est intéressant de créer des entrepôts Amazon en France car cela permettrait de créer des emplois, d’autant plus que “le salarié moyen d’Amazon fait gagner 60 000 euros à la collectivité”, précise-t-il.

à lire aussi : Face à Amazon, "les petites entreprises se mettent debout" aux Etats-Unis

Un argument qui interpelle Pascal Boniface, fondateur de l’institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), selon qui il reste nécessaire de “ faire une balance entre emplois créés et emplois détruits”. Pour le géopolitologue, l’installation d'entrepôts par Amazon met en exergue également un “dilemme pour un maire ou un président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emploi : le Royaume-Uni face à “l'une des pires pénuries de main d'oeuvre dans le monde", craintes sur la croissance
En Norvège, les ventes d’alcool explosent
Les demandes de renouvellement de passeport explosent à l'approche de l'été
Les Etats-Unis vers un accord commercial avec Taïwan, la Chine devrait répliquer !
Amazon pourrait échapper à la future taxe mondiale sur les sociétés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles