Gabrielle Lazure (Un si grand soleil) sur sa mère toxique qui a voulu "être son dealer"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est à cœur ouvert que Gabrielle Lazure s’est confiée jeudi dans Ça commence aujourd’hui, l’émission présentée par Faustine Bollaert sur France 2. La comédienne, qui incarnait Marie Estrela dans la saison 1 d’Un si grand soleil (France 2), a levé le voile sur ses relations avec sa mère dans le cadre d’un débat autour de la thématique « Mère toxique : comment se libérer et avancer ? ». L’occasion pour elle de raconter avec franchise et émotion sa « mère psychologue mais new age » qui ne s’est pas beaucoup occupée de ses enfants au départ « parce qu’elle n’aurait pas dû être mère ». « Elle a fait ça parce que tout le monde le faisait à l’époque », a-t-elle expliqué en soulignant que sa mère se « projetait à travers elle ».

Après avoir été indifférente à ses enfants dans leur enfance, sa mère a changé de regard sur sa progéniture à leur adolescence. « Elle s’est intéressée à nous à partir du moment où j’ai eu 16 ans. Elle ne nous a jamais pris dans les bras, ce n’était pas son truc. On ne se touchait pas, on ne montrait pas nos émotions ». Marquée par sa non-relation avec sa mère, Gabrielle Lazure a trouvé à l’adolescence un moyen pour fuir la réalité grâce aux drogues psychédéliques et en a même informé sa mère dans un mot. « Elle m’a dit "Il ne faut pas faire ça, tu vas faire des bébés déformés" », s’est-elle souvenue en révélant ensuite que sa mère lui avait fait une proposition pour le moins étonnant... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles