Gabriel Attal répond à Christian Jacob sur la fermeture des petits commerces : "Il a raconté n'importe quoi !"

franceinfo
·1 min de lecture

"J'ai écouté Christian Jacob dans ma voiture en allant au travail et je fulminais parce qu'il a raconté n'importe quoi", s'est défendu vendredi 20 novembre sur franceinfo Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement après les attaques de Christian Jacob, président des Républicains, invité jeudi de franceinfo, qui reprochait notamment au gouvernement la fermeture des commerces de proximité.

"J'ai fulminé parce que sur cette question des commerces, Bruno Le Maire a annoncé mercredi qu'on souhaitait - dans l'optique d'essayer de rouvrir les petits commerces un peu plus tôt que prévu - demander à la grande distribution et aux commerces en ligne le report du 'Black Friday'. Et j'ai vu Christian Jacob, comme Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat se précipiter dans les médias pour expliquer que c'était impossible et qu'on n'allait pas y arriver. Et pourtant, oui, nous l'avons fait !", se félicite Gabriel Attal.

Franchement, il y en a marre des gens qui sont dans la capitulation permanente, qui nous expliquent que ça sert à rien de prendre des mesures, qu'on doit capituler face au virus, que ça ne sert à rien d'essayer de faire bouger la grande distribution et les commerces en ligne.

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement

à franceinfo

"Je crois que cette séquence et cette période montrent qu'un gouvernement, que des responsables politiques ont un pouvoir de protéger les Français et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi