Gabriel Attal promet que "le quinquennat qui s'ouvre sera collectif"

Gabriel Attal le 28 avril 2022  - BFMTV
Gabriel Attal le 28 avril 2022 - BFMTV

876450610001_6305315264112

Une nouvelle manière de gouverner. Ce jeudi, au terme du premier Conseil des ministres après la réélection d'Emmanuel Macron dimanche passé, le porte-parole du gouvernement a tenu à assurer que pour les cinq années à venir, "Emmanuel Macron et est sera pendant les cinq années qui viennent le président de chacune, de chacun, et de tous les Français."

"Nous entendrons tous les messages des urnes, nous répondrons aux colères et aux inquiétudes des Français, nous relèverons les défis qui se lèvent devant nous. Le quinquennat qui s’ouvre sera collectif pour les Français, auprès des Français, avec eux. C’est ce qu’à montrer le premier déplacement du président à Cergy", a-t-il dit, assurant que ce conseil ne serait pas le dernier du gouvernement Castex. 876450610001_6305313681112

"Faire participer les Français à la décision"

Dans la suite de son propos, Gabriel Attal a également affirmé qu'Emmanuel Macron était conscient de sa "responsabilité historique" et que le choix des Français "nous oblige." "Il nécessite que des décisions majeures soient prises sur le fond et sur une nouvelle manière de gouverner, de faire participer les Français à la décision", souligne-t-il, avant de tracer les grandes lignes des cinq années à venir à court et moyen terme.

"Le quinquennat qui va s’ouvrir avancera sur la question de l’école, car elle est la promesse de l’émancipation de chacun et une manière de briser les inégalités de destin. Les mois qui s’annoncent seront l’occasion d’agir pour mettre fin aux inégalités de santé, faire ne sorte que chacun ait accès à des soins de qualité. Les années qui viennent nous permettront de répondre sans compter à l’enjeu climatique, le GIEC nous donne quelques années pour agir, nous relèverons le défi", ajoute-t-il.

Le porte-parole du gouvernement n'a en revanche pas donné plus de détails quant à la formation du prochain gouvernement ni sur la date de l'intronisation d'Emmanuel Macron.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles