Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement : "Les assouplissements du confinement se feront en trois temps"

·1 min de lecture

"Soyons clairs : le confinement va se poursuivre et donc la limitation des déplacements aussi." Dans un entretien au Journal du Dimanche, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, se refuse à parler d'un déconfinement et insiste sur la nécessité de "poursuivre [les efforts] pour ne pas les gâcher". "Les assouplissements se feront en trois étapes [...] poursuit-il, d'abord autour du 1er décembre, puis avant les ­congés de fin d'année, puis à partir de janvier 2021." Le benjamin du gouvernement défend la position de l'exécutif face aux critiques de l'opposition, notamment sur le rôle du conseil de défense.

Quel est l'objectif de la prise de parole d'­Emmanuel ­Macron mardi?
Comme il s'y était engagé, le Président sera au rendez-vous en s'adressant aux Français. La situation sanitaire s'améliore, grâce à leurs efforts. Mais ils doivent se poursuivre pour ne pas les gâcher. ­Emmanuel ­Macron donnera des perspectives à plusieurs semaines, notamment sur l'adaptation de notre stratégie. L'enjeu : faire évoluer les ­conditions du ­confinement à mesure que la situation sanitaire s'améliore, tout en assumant une maîtrise pour éviter que l'épidémie reparte. Certains établissements, comme les bars et restaurants, ­continueront à ­connaître des restrictions. Nous serons, comme depuis le début, à leurs côtés.

Lire aussi - Covid-19 : pourquoi on peut dire que la France a franchi le pic de la seconde vague

Les commerces rouvriront-ils avant le 1er décembre?
Nous nous étions engagés à l...


Lire la suite sur LeJDD