Gabriel Attal juge «inacceptable» que les biologistes n'alimentent plus les fichiers Covid

© Ludovic MARIN / AFP

Le ministre du Budget, Gabriel Attal, a jugé jeudi "inacceptable" la décision des biologistes de ne plus alimenter le fichier national des tests de dépistage du Covid (SI-DEP) en raison du rabot que prévoit le budget de la Sécu. Opposés au "rabot aveugle" du budget de la Sécu, qui veut leur imposer 250 millions d'euros d'économies, les biologistes ont annoncé mercredi qu'ils cesseront d'alimenter ce fichier à compter de jeudi.

"Pas de suivi possible de l'épidémie"

Si les patients continueront de recevoir leurs résultats, "il n'y aura plus de suivi possible de l'épidémie", a déclaré à l'AFP le président de l'Alliance pour la biologie médicale, Alain Le Meur. Les laboratoires ne seront pour leur part plus remboursés par l'Assurance maladie - un manque à gagner évalué à 14 millions d'euros par semaine. Cette décision "est inacceptable", a réagi jeudi sur France info Gabriel Attal.

>> LIRE AUSSICovid-19 : le Covars évoque une vague modérée mais reste prudent pour la suite

 

"On a la chance d'avoir des biologistes médicaux très engagés dans notre pays et on a eu la chance de les avoir pendant la crise Covid , ils nous ont aidés à résister en réalisant énormément de tests, ces tests leur ont permis d'augmenter leur chiffre d'affaires de 7 milliards d'euros", a-t-il rappelé.

Attal assume demande un effort aux biologistes

"7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en plus grâce aux tests Covid payés par la Sécurité sociale pendant la crise Covid, dans un secteur qui est déjà ...


Lire la suite sur Europe1