Gabriel Attal annonce que le pass sanitaire pourra "être prolongé jusqu'au 31 juillet 2022", il attaque les réfractaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Alors que l'hiver approche et que l'épidémie n'est pas derrière nous, le Premier ministre a présenté un projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire." Il valait mieux être bien réveillé ce mercredi 13 octobre à l'heure de la fin du déjeuner, lorsque Gabriel Attal s'est présenté devant les caméras pour son traditionnel point presse d'après Conseil des ministres. Et encore une fois, le covid aura été au menu. Après avoir indiqué que les chiffres ne reculaient plus, voire semblaient remonter dans certains territoires, le porte-parole en est donc venu au fait : oui, comme des fuites l'avaient laissé entendre, le gouvernement a bien choisi de se laisser la possibilité de maintenir ses dispositifs de lutte contre l'épidémie, dont le fameux pass sanitaire, "jusqu'au 31 juillet 2022".

Une date lointaine - qui enjambe d'ailleurs l'élection présidentielle prévue au printemps -, que le porte-parole a voulu justifier en s'adressant aux plus réfractaires. "J'ai entendu ces derniers jours beaucoup de professionnels de l'indignation s'agiter. J'entends beaucoup de fantasmes, de propos malveillants, souvent fondés sur des informations largement erronées ou déformées", attaque Gabriel Attal, admettant qu'il "entend aussi des inquiétudes sincères". Il se lance donc dans la liste de ce que permettra le texte du gouvernement, jusqu'au 31 juillet : "encadrer, et seulement si nécessaire, l'activité des établissements recevant du public et exiger le pass, prendre des décrets déclarant (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Prenez soin de lui, il est important pour la France" : Bernard Tapie très ému par les mots de Brigitte Macron, peu avant sa disparition
"Quand les fils ont appris la préparation du film…" : le réalisateur du documentaire choc sur Claude François raconte les pressions de la famille du chanteur
Mort de Gabby Petito : les causes du décès de l'influenceuse révélées
“Il fallait oser quand même ” : François Hollande choqué par la réaction de Brigitte Macron après un incident avec son chien à l'Elysée
Prince Harry et Meghan Markle : leur fille Lilibet ne sera finalement pas baptisée au Royaume-Uni

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles