Gabon: le président Ali Bongo fait son premier déplacement en province depuis quatre ans

·1 min de lecture

Au Gabon, Ali Bongo a effectué, les 20 et 21 avril 2022, sa première visite officielle dans une province du pays depuis son accident vasculaire cérébral, il y a quatre ans. Le président gabonais a notamment séjourné à Makokou, dans l’Est. Au programme : bain de foule et discours.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

En treillis militaire, galons de général cinq étoiles accrochés à la poitrine, Ali Bongo a pris son premier bain de foule à la sortie de l’aéroport Ipassendjé de Makokou. Ce déplacement officiel du chef de l'État en province avait pour but de donner le coup d’envoi des manœuvres médico-militaires organisées par l’armée gabonaise au profit de la population de cette région, actuellement la plus enclavée du Gabon.

Ali Bongo est ensuite descendu sur la place de l’indépendance de la ville, où il a pris un autre bain de foule. La population arborait des t-shirts et des boubous aux couleurs du Parti démocratique gabonais, le parti au pouvoir.

► À relire : Présidentielle au Gabon: les militants du président Bongo se préparent à sa candidature

Pressé par ses partisans de se porter candidat à la prochaine présidentielle, le chef de l'État a soigneusement évité la question, dans son discours. Il a cependant présenté le nouveau secrétaire général de son parti, récemment nommé pour coordonner la stratégie du PDG, avant les élections présidentielles, législatives et locales prévues l’année prochaine.

Le 12 mars dernier, à l’occasion de la célébration du 54e anniversaire de son parti, Ali Bongo a indiqué qu’il serait là en 2023 et que la seule issue serait la victoire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles