Gabon: l’opposant Guy Nzouba-Ndama arrêté à la frontière avec des valises remplies de billets

L’ancien président de l’Assemblée nationale gabonaise, Guy Nzouba-Ndama, a été interpellé, samedi 17 septembre, avec plus d'un milliard de francs CFA, selon le quotidien gouvernemental L'Union. Passé à l’opposition depuis 2016 après avoir claqué la porte du parti au pouvoir, Guy Nzouba-Ndama a été placé en garde à vue à Franceville (Sud-Est), après être arrêté à la frontière entre le Gabon et le Congo-Brazzaville. L’affaire fait polémique sur les réseaux sociaux.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma.

La vidéo a rapidement inondé les réseaux sociaux : on y voit Guy Nzouba-Ndama devant son SUV, avec quatre valises posées à l'arrière, et des gendarmes qui forcent les cadenas. À l'intérieur : des liasses de billets de 10 000 francs CFA par centaines de milliers.

Combien y avait-il en tout ? Selon le quotidien gouvernemental L’Union, l’opposant portait 1,19 milliard de francs CFA (soit 1,5 million d’euros) alors qu’il rentrait d’un court séjour au Congo-Brazzaville. Il a ensuite été conduit dans un commissariat où il a été placé en garde à vue.

Libéré

Dimanche 18 septembre, au lendemain des faits, les Gabonais se passionnent pour cette affaire. Sur les réseaux sociaux, dans les marchés ou comme dans ce troquet du PK6, les valises remplies d’argent de Guy Nzouba Ndama alimentent les débats.


Lire la suite sur RFI