Publicité

Gabon: le gouvernement veut faire passer la retraite des agents civils de 60 à 62 ans

Au Gabon, le gouvernement a décidé de repousser l’âge du départ de la retraite des fonctionnaires civils de 60 à 62 ans.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

La décision gouvernementale réjouit les fonctionnaires, qui préfèrent des salaires à de faibles pensions. Les jeunes diplômés sans-emplois - par contre - contestent cette décision qu’ils estiment être en leur défaveur car les plus âgés ne vont pas « libérer » les postes, disent-ils dans un pays où le chômage des jeunes serait proche de 40%.

«Qu'est-ce qu'on fait pour nous?»

Chérubin Mbembo, 37 ans, diplômé en génie civil, est au chômage depuis quatorze ans. La décision de repousser l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans est pour lui décevante: «Et nous, qui sommes en quête d'emploi, qu'est-ce qu'on fait pour nous? Nous sommes laissés pour compte». Plusieurs autres jeunes chômeurs désapprouvent la décision du gouvernement: «Mais nous, qui avons dépassé la trentaine, à quel moment on va remplacer nos pères? Parce que mon père est censé arrêter le travail pour que moi je le remplace!»

Jean-Arsène Houla-Houla, président d'un collectif de chômeurs (le CJSE), trouve cette mesure «injuste». «Nous interpellons, dit-il, véritablement les membres du gouvernement à revoir cette position, sinon prendre aussi la mesure de permettre que les jeunes puissent accéder à la fonction publique au moins au plus tard à 40 ans

«Il y a peu de recettes pour beaucoup de charges»


Lire la suite sur RFI