Gabon: Brice Oligui Nguema en Picardie pour rendre hommage au capitaine Charles N'Tchoréré

Pour la dernière étape de sa visite de cinq jours en France, le président de la transition gabonaise, Brice Oligui Nguema, se rend ce dimanche 2 juin à Airaines, en Picardie, au nord de Paris pour participer à une cérémonie d'hommage au capitaine Charles N'Tchoréré. Ce militaire gabonais, officier français, a été assassiné par les nazis dans cette bourgade le 7 juin 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. Il avait 44 ans. Fait prisonnier après trois jours de combats, il avait refusé d'être séparé des autres officiers français en raison de sa couleur de peau.

Charles N’Tchoréré naît à Libreville en 1896. Combattant volontaire de la Première Guerre mondiale, il sert ensuite au Maroc et en Syrie, où il est blessé, dans les années 1920.

Devenu officier, il commande une compagnie de tirailleurs à Kati au Mali, puis un régiment à Saint-Louis au Sénégal, où il dirige également l'école des enfants de troupe, une première pour un Africain. Le prestigieux prytanée y porte toujours son nom, signe d'une mémoire partagée entre la France, le Sénégal et le Gabon, salue son biographe, l'universitaire gabonais Flavien Enongoué.

Capitaine au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Charles N’Tchoréré demande à partir au front avec un bataillon de volontaires gabonais. C'est à la tête du 53e régiment d'infanterie coloniale mixte sénégalais (RICMS) qu'il défend Airaines pendant trois jours, du 5 au 7 juin 1940.


Lire la suite sur RFI