Gabby Petito : l’étrange dernier SMS reçu par sa mère et l'ombre de violences conjugales

·2 min de lecture

L’enquête sur la mort de Gabby Petito se poursuit. De nouveaux documents révèlent un dernier message étrange reçu par sa mère. Un autre témoignage vient mettre en lumière de possibles violences subies par la jeune fille de 22 ans.

Chaque jour qui passe révèle de nouvelles informations troublantes. L’enquête sur la mort de Gabby Petito se poursuit aux Etats-Unis. Alors que son corps a été découvert dimanche dans le Wyoming et qu’une autopsie doit être réalisée, plusieurs éléments viennent un peu plus mettre en lumière le rôle suspect de son petit ami Brian Laundrie. Ce dernier est porté disparu depuis la semaine dernière, alors que la police cherchait à l’interroger depuis plusieurs jours. Il a été vu pour la dernière fois dans une réserve naturelle, après avoir quitté le domicile de ses parents. Le couple était parti fin juillet en road trip en van à travers les parcs nationaux américains. Mais c’est seul que Brian Laundrie est rentré le 1er septembre, refusant de dire ce qui était arrivé à sa fiancée.

De nouveaux documentés dévoilés lundi montrent que la mère de Gabby a reçu un étrange message le 27 août dernier de la part de sa fille. «Peux-tu aider Stan, je n’arrête pas de recevoir des messages mais je loupe ses appels», a-t-elle écrit. La mère a expliqué que Stan était le prénom du grand-père de la jeune fille, mais qu’elle ne l’appelait jamais comme ça. «La mère a commencé à s’inquiéter de quelque chose qui n’allait pas avec sa fille», écrit l’agent Daniel Alix dans son rapport, cité par le «New York Post». «Ce fut la dernière communication avec Gabby. Son téléphone ensuite, a arrêté de marcher et elle a cessé de publier sur les réseaux sociaux. Pour sa famille, ce n’était pas normal de sa part», indique encore l’agent. Gabby et son petit ami documentaient en effet leur voyage à travers des vidéos et photos, notamment sur Instagram. Ce rapport ne fait en revanche pas état d’un autre message que la mère dit avoir reçu, dans lequel sa(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles