Gabby Petito : ses derniers instants en famille avant son voyage fatal

·2 min de lecture

La famille de Gabby Petito a accepté de se confier dans un documentaire évoquant la mort de la jeune fille de 22 ans. Sa mère a raconté avec émotion les derniers instants de sa fille, avant que celle-ci parte en voyage avec son fiancé Brian Laundrie.

La famille de Gabby Petito a décidé d’honorer sa mémoire en se confiant dans un documentaire. «Le meurtre de Gabby Petito : verités, mensonges et réseaux sociaux» est disponible en ligne depuis vendredi dernier. Dans ce film, les proches de la jeune fille de 22 ans se confient sur cette dernière, racontant avec émotion les derniers instants passés avec elle. Sa mère, Nichole Schmidt, est notamment revenue sur le jour de son départ en voyage, avec son fiancé Brian Laundrie. La dernière fois qu’elle a vu sa fille vivante. «Il y a tellement de bons souvenirs avec elle, mais la chose que je retiens le plus c’est ce câlin que nous avons partagé juste avant qu’elle s’en aille», a-t-elle commenté. «Les gens qui rencontraient Gabby tombaient instantanément sous son charme. Elle avait cette présence. Je ne sais pas de quoi il s’agissait. C’était tout simplement magique», a-t-elle continué.

L’Américaine et son compagnon s’apprêtaient à partir plusieurs mois pour un road trip à travers les parcs nationaux américains. Si Brian Laundrie est rentré le 1er septembre, à bord de leur véhicule, Gabby, elle, n’était pas là. Son corps a été retrouvé plusieurs semaines plus tard dans le Wyoming, alors que Brian Laundrie, qui refusait de répondre aux questions de la police, s’est lui aussi volatilisé avant d’être découvert mort dans une réserve naturelle de Floride. La police a révélé qu’il se serait suicidé.

Etranglée à mort

Au cours de leur voyage, Gabby et Brian semblent s’être disputés à plusieurs reprises, au point que le 12 août, la police est intervenue. En larmes, Gabby avait expliqué aux agents souffrir de troubles obsessionnels compulsifs et avoir giflé son fiancé après une altercation, parce qu'elle craignait qu'il(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles