Gabby Petito : Brian Laundrie, son fiancé, bientôt inculpé de meurtre ?

·2 min de lecture

Alors que les causes de la mort de Gabby Petito viennent d’être révélées, son fiancé Brian Laundrie, porté disparu et pas officiellement suspect, pour être bientôt inculpé pour meurtre.

Mardi, les autorités ont annoncé en conférence de presse la façon dont Gabby Petito a été tuée. La jeune femme de 22 ans, portée disparue le 11 septembre puis retrouvée morte dans le Wyoming le 19 septembre a été étranglée. Son fiancé, Brian Laundrie, qui n’est pas officiellement suspect mais est au cœur de toutes les interrogations, est rentré chez lui seul le 1er septembre, après avoir passé plus de deux mois à voyager avec elle à travers les parcs nationaux américains. Ce dernier a refusé de dire où elle était et s’est ensuite volatilisé. La police est à sa recherche et un mandat d’arrêt fédéral a été lancé contre lui. Suite aux nouvelles informations divulguées mardi, le procureur de l'État du comté de Palm Beach, Dave Aronberg, a déclaré sur Twitter qu'il pensait que Brian Laundrie serait très bientôt inculpé pour meurtre. «La mort de Gabby Petito était auparavant considérée comme un homicide. Aujourd'hui, nous avons appris que la cause du décès était l'étranglement. Cela signifie très probablement que des accusations de meurtre sont imminentes», a-t-il partagé.

Interrogée mardi par la chaîne News Channel 8 mardi, Nichole Schimdt, la mère de Gabby, s’en est prise à l’avocat de la famille Laundrie. «Ses mots sont des conneries. Qu’il continue à parler», a-t-elle dit. La famille de Gabby est persuadée qu’en plus de Brian, les parents de celui-ci en savent plus que ce qu’ils disent. Ils estiment également qu’ils ne collaborent pas avec la police, sous les conseils de leur avocat. Dave(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles