Le G7 s'entend sur un accord de principe pour plafonner le prix du pétrole russe

Ils l'évoquaient depuis des mois. Cette fois, les pays du G7 se sont entendus sur un accord de principe pour plafonner le prix du pétrole russe. Le groupe des sept veut mettre en œuvre ce projet « urgemment », mais il reste encore beaucoup de points d'interrogation.

Le G7 n'a pas encore fixé le montant de ce plafond qu'il entend instaurer. Dans leur déclaration commune, les pays du G7 expliquent que le prix sera basé sur une série de données techniques et sera décidé par l'ensemble de la coalition avant sa mise en œuvre. Ces futurs prix seraient « communiqués publiquement » le moment venu.

L'idée est en tout cas que ce montant soit inférieur au prix de vente actuel du pétrole russe, mais il resterait supérieur au coût de production. Objectif : que Moscou ait encore un intérêt à vendre son pétrole et qu'il n'arrête pas ses livraisons.

Reste à savoir également qui acceptera de rejoindre cette « large coalition » que le G7 appelle de ses vœux. L'enjeu n'est pas mince : le plafonnement des prix ne fonctionnera que si tous les grands pays acheteurs participent. Le G7 devra notamment convaincre l'Inde et la Chine.


Lire la suite sur RFI