G5 Sahel : pas d’ajustement de la présence militaire française

"Il n’y aura pas, dans l’immédiat, d’ajustement de la présence militaire française au Sahel, c’est ce que vient tout juste de déclarer Emmanuel Macron", rapporte Guillaume Daret, journaliste pour France Télévisions, en duplex depuis le palais de l’Elysée, mardi 16 février. Le président de la République se serait montré "extrêmement combatif" lors de sa déclaration, dans la matinée, appelant "à renforcer l’action pour 'décapiter' les groupes proches d’Al-Qaïda". 57 soldats morts depuis 2013 5 100 soldats français sont présents sur place au Sahel. "Plus largement, ce sommet a permis de faire un bilan de cette opération menée désormais depuis plus de huit ans, et très clairement, Paris souhaite que les partenaires sur place prennent davantage le relais, et pas seulement sur le plan militaire. Emmanuel Macron appelle à ‘un sursaut civil et politique’", ajoute le journaliste, rappelant que "57 soldats français sont morts dans le cadre de cette opération depuis 2013".