G20 : comment Emmanuel Macron ambitionne de faire progresser la question ukrainienne

Faire avancer le dossier ukrainien sur la scène internationale : c'est la volonté d'Emmanuel Macron au cours de ce G20, qui se déroulera ce mardi et mercredi à Bali, en Indonésie. Pour y arriver, le président de la République s'entretiendra ce mardi en tête-à-tête avec le président chinois Xi Jinping puis avec le Premier ministre indien Narendra Modi. Jusqu'à présent, ces deux dirigeants n’ont pas condamné l’offensive russe en Ukraine.

>> Retrouvez Europe Soir en replay et en podcast ici

Emmanuel Macron veut essayer de "convaincre" ses deux interlocuteurs que la poursuite de la guerre n’est pas dans leur intérêt. Pour retrouver au plus vite un monde stable, le locataire de l’Élysée demandera au président chinois de "faire pression" sur la Russie pour qu’elle revienne à la table des négociations et qu'elle respecte le droit international.

Bruno Le Maire et Catherine Colonna également du voyage

Une tâche colossale, car la Chine et l'Inde ne sont pas les seules à ne pas se prononcer sur le sujet. De nombreux pays du Sud, dont le pays hôte du G20, l’Indonésie, ont aussi fait le choix de ne pas critiquer l'action du Kremlin. Alors, pour les persuader, Emmanuel Macron sera accompagné à Bali par la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna et par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

Mais l’Élysée l'assure : personne côté français n’a prévu à ce stade de s’entretenir directement avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. En revanche, Emmanuel Macron s...


Lire la suite sur Europe1