G20 : les dirigeants s'accordent pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré

·1 min de lecture

Les dirigeants du G20 se sont entendus dimanche sur un objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré au-dessus des niveaux préindustriels, selon le projet de communiqué final, consulté par l'AFP. Le G20 réaffirme l'objectif de l'accord de Paris, à savoir "maintenir l'augmentation moyenne des températures bien en dessous de 2 degrés et poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5 degré au-dessus des niveaux préindustriels". Mais il va un peu plus loin en ajoutant : "Conserver [l'objectif de] 1,5 degré à portée nécessitera des actions et des engagements significatifs et efficaces de tous les pays". L'accord trouvé porte sur un "langage plus fort" que celui de l'accord de Paris de 2015, ont indiqué à l'AFP deux sources participant aux négociations.

 

>> LIRE AUSSI - Le G20 va devoir convaincre sur le climat, sans la présence de la Chine et de la Russie

L'objectif de l'accord de Paris est de maintenir le réchauffement "bien en deçà" de +2°C, si possible à +1,5°C, par rapport à l'ère préindustrielle, un plafond qui est de facto devenu l'objectif prioritaire depuis. L'enjeu principal est de savoir quels moyens concrets les pays engagent pour respecter cet objectif, ce qu'ils sont souvent réticents à indiquer, déplorent les ONG. Car selon la dernière évaluation de l'ONU qui prend en compte les nouveaux engagements d'une majorité des pays signataires, le monde se dirige toujours vers un réchauffement "catastrophique" de +2,7°C. Ou au mieux +2,2°C si on prend e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles