Gérer le pic de chaleur "sera bien plus ardu qu'à l'accoutumée" dans les Ehpad en raison de la crise sanitaire, prévient l'AD-PA

franceinfo

Gérer le pic de chaleur attendu cette semaine "sera bien plus ardu qu'à l'accoutumée" dans les Ehpad en raison de la crise sanitaire conséquence du coronavirus, a prévenu le directeur adjoint de l'Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) Éric Fregona mercredi 24 juin sur franceinfo. Il a expliqué que certaines mesures pour protéger du Covid-19 sont contraires à celles qui permettent de protéger de la chaleur.

franceinfo : Un pic de chaleur est attendu cette semaine, alors que la crise sanitaire n'est toujours pas terminée. Allez-vous pouvoir gérer les deux fronts dans les Ehpad ?

Éric Fregona : Deux crises s'accumulent. Il va falloir faire face à l'épisode caniculaire et ce sera bien plus ardu qu'à l'accoutumée pour deux raisons principales. La première raison, c'est la fatigue des professionnels. Ils ont été en première ligne et ont fait preuve d'un dévouement incroyable pendant la crise sanitaire. Aujourd'hui la fatigue se fait ressentir et notamment des situations post-traumatiques. Et puis il y a les changements de process dus au Covid-19, notamment l'aération quotidienne des chambres, que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi