Gérer son argent en expatriation

Photo Courrier Expat

À l’étranger, le coût de la vie et le salaire ne seront pas les mêmes, et donc les dépenses non plus. Entre comptes bancaires, épargne et transferts d’argent, voici quelques conseils pour votre gestion financière en expatriation.

Suivre ses dépenses

Pour ne pas vous faire piéger par un coût de la vie plus élevé qu’en France, ou un salaire plus faible, on vous conseille de vous renseigner avant le départ sur le pays que vous rejoignez, et de faire un tableau de vos dépenses et entrées d’argent chaque mois. Pour vous aider, vous pouvez utiliser des applications comme Linxo, qui vous permet d’avoir un œil sur tous vos comptes en même temps, de catégoriser vos dépenses et d’avoir une prévision sur votre équilibre entre dépenses et revenus.

Voici les différents postes de dépenses que vous pouvez prévoir en tant qu’expat :

  • le déplacement pour vous expatrier et les suivants si vous souhaitez rentrer en France régulièrement pour maintenir le lien avec vos proches ;

  • le logement ;

  • les différentes factures (électricité, téléphone…) ;

  • les cours de langue ;

  • la scolarité de vos enfants, qui peut coûter plus cher qu’en France ;

  • l’assurance-maladie, la complémentaire…

Comptes bancaires et épargne

Avant de partir, la question de garder un compte français ou d’en ouvrir un à l’étranger se posera forcément. Si la première option est intéressante pour vos opérations liées à la France, la seconde s’imposera pour une installation longue. Sur ce sujet, retrouvez notre précédente Lettre des expats qui y est consacrée.

Du côté des livrets d’épargne, tout n’est pas possible depuis l’étranger. Par exemple, pour détenir un livret jeune, il faut avoir entre 18 et 25 ans et résider en France selon le site de l’administration française.

Dans tous les cas, il est important de prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire avant votre départ, afin de faire le point sur votre projet et d’obtenir ses conseils.

Rapporter de l’argent en France

Si vous avez besoin de transporter de l’argent liquide à vos proches restés en France, ou que vous avez de l’argent sur vous lors d’un retour en France, cela est possible, sans l’intermédiaire d’un établissement bancaire, et que vous soyez dans un pays de l’Union européenne ou ailleurs. Vous pouvez transporter des billets, des chèques ou encore des lingots d’or. Attention cependant, si la valeur du transfert est supérieure ou égale à 10 000 euros, vous devez le déclarer à la douane, en ligne, par courrier ou sur place. Retrouvez toutes les informations sur le site de l’administration française.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :