Gérald Darmanin demande aux préfets et aux élus locaux d'annuler leurs cérémonies de vœux

·1 min de lecture
Gérald Darmanin le 28 mai 2021 à La Chapelle-sur-Erdre. - LOIC VENANCE © 2019 AFP
Gérald Darmanin le 28 mai 2021 à La Chapelle-sur-Erdre. - LOIC VENANCE © 2019 AFP

Une décision qui devrait faire grincer des dents. Gérald Darmanin invite les élus locaux et les préfets à se passer des traditionnels cérémonies de vœux.

"Par souci de cohérence et d'exemplarité et afin de nous prémunir collectivement contre l'apparition de clusters qui auraient pour effet d'accélérer la propagation du virus, nous vous demandons de ne pas organiser les traditionnelles cérémonies de voeux", écrit le ministre de l'Intérieur dans un télégramme daté de mardi.

Un appel à la responsabilité

Il est également demandé aux préfets de "relayer ce message" auprès des élus pour les inviter à annuler l'organisation des voeux "en présentiel, quel que soit le format retenu".

876450610001_6288286376001

À la veille du réveillon de Noël, le gouvernement appelle à la responsabilité des Français alors que le pays fait face à la menace de la déferlante Omicron, le dernier variant de l'épidémie de Covid-19.
Le Premier ministre Jean Castex avait déjà demandé vendredi dernier aux mairies de renoncer aux festivités du Nouvel An, notamment aux concerts et feux d'artifice, et annoncé que la consommation d'alcool serait interdite sur la voie publique. La cinquième vague, qui précédait même l'arrivée d'Omicron, continue d'enfler, avec 84.272 nouveaux cas de Covid-19 confirmés mercredi et 16.118 personnes actuellement hospitalisées, dont 3.147 en services de soins critiques, selon Santé publique France. Le bilan depuis le début de l'épidémie dépasse désormais les 122.000 morts en France.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles