Gérard Larcher se dit favorable à "une primaire ouverte" de la droite pour l'élection présidentielle de 2022

franceinfo

"La primaire, c'est une méthode de choix qui a ses qualités et ses défauts", explique mercredi Gérard Larcher sur France Inter. Le président du Sénat se dit favorable à une "primaire ouverte" des Républicains pour la prochaine élection présidentielle, alors qu'à l'issue de la primaire de la droite en 2016, François Fillon avait été désigné candidat à l'élection présidentielle. L'ancien Premier ministre avait été éliminé ensuite dès le premier tour, après avoir été mis en examen pour des soupçons d'emplois fictifs de son épouse Pénélope.

Ma préoccupation, c'est que toutes celles et tous ceux qui voudront concourir pour l'élection présidentielle, il faut que nous leur proposions d'être dans ce choix.

Gérard Larcher

à France Inter

"Voilà pourquoi, je suis pour, naturellement, un dispositif qui soit ouvert", a-t-il estimé avant d'admettre qu'il "faut sans doute revoir un certain nombre de conditions", sans les préciser.

Ajuster le nombre de parlementaires

"Nous sommes favorables à l'ajustement du nombre de parlementaires", indique par ailleurs Gérard Larcher. Dans son projet de loi sur la réforme des institutions, le gouvernement veut réduire de 25 % le nombre de parlementaires, fixant à 433 le nombre de députés et à 261 le nombre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi