Gérard Lanvin s’emporte violemment contre « les sans-cou**les » qui critiquent anonymement sur les réseaux sociaux

·1 min de lecture

Il a des choses à dire. Gérard Lanvin a donné un vrai virage à sa carrière en se lançant dans la musique. Un projet en famille, puisqu’il a composé l’album avec son fils Manu et l’a enregistré dans le studio d’enregistrement de ce dernier, à Montmartre. Les fans devront ainsi retenir la date du 21 mai prochain pour la parution de son album rock. À cette occasion, il a accepté de répondre aux questions d'Audrey Crespo-Mara dans l’émission de Sept à huit ce dimanche 18 avril, sur TF1. Et on peut déjà dire que son album sera engagé, puisque l’acteur a violemment dénoncé l'époque dans laquelle nous vivons. Un seul mot pour qualifier les réseaux sociaux et les dénonciations anonymes : « minable ». À 70 ans, Gérard Lanvin ne mâche en effet pas ses mots : « L’époque est déconcertante. Elle est affligeante. La technologie a pourri le monde, pour moi », a estimé Gérard Lanvin devant les caméras de TF1. Et face à la femme de Thierry Ardisson, il est allé encore plus loin en critiquant tous ceux qui se servent de l’anonymat des réseaux sociaux pour critiquer à tout va.

« L’époque est devenue une époque minable ou les sans-cou**les parlent derrière leurs écrans. C’est de la dénonciation, c’est de la délation. C’est une époque minable », a ainsi affirmé le père de Manu et Léo face à la femme de Thierry Ardisson. Il est ainsi angoissé pour les années à venir, et se demande s’il pourra être heureux dans cette société : « C’est très difficile aujourd’hui d’imaginer un monde heureux dans les années (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Sonia Rolland en tournage en Martinique : son décolleté envoute les internautes
Tonton David : ce très célèbre acteur qui est à l'initiative de la cagnotte pour sa famille
"Elle me manque" : Lucie Lucas revient sur le départ de Victoria Abril de la série Clem
Michael Schumacher : cet événement tragique qui aurait pu transformer sa vie
Serge Gainsbourg : cette personnalité qui se sentait très mal à l’aise, seule, face au chanteur