Gérard Jugnot et la fiscalité : "Si on pouvait m'envoyer une boite de chocolats pour me remercier"

Gérard Jugnot paye ses impôts en France. Il n'a pas l'intention de s'exiler en Russie , en Belgique, ou en Suisse comme certains de ses collègues acteurs. Interrogé sur Europe 1 à propos de la polémique qui touche aussi le cinéma français, il a répondu avec humour à Nikos Aliagas . "Très franchement, je pense qu'il y en a qui le font pour être tranquille. Je pense à Dany Boon, qui a eu ce triomphe absolu avec "Les Ch'tis", ça devait peut-être le fatiguer qu'on l'appelle Biloute toutes les cinq minutes" , a-t-il expliqué.

"D'abord, moi, je ne suis pas très très bon dans les langues étrangères, je suis Français. Oui, c'est vrai qu'on paye beaucoup, c'est un peu violent pour les nouveaux riches. On devrait faire pareil pour le loto, ce serait bien moins populaire ! Je n'ai pas à me plaindre ! Mais si on pouvait m'envoyer un petit mot ou un boite de chocolat pour me remercier, ce serait quand même sympathique vu tout ce qu'on a donné" , a poursuivi Gérard Jugnot.

Ce matin Dany Boon répondait très vigoureusement à la polémique sur les salaires des acteurs français lancée pendant les fêtes de fin d'année par Vincent Maraval, le fondateur de la société de distribution de films Wild Bunch. " Les propos de Vincent Maraval m'attristent beaucoup. D'autant que les chiffres qu'il a donnés sont complètement faux ! ", s'agace l'acteur de " Bienvenue chez les Ch'tis ", deuxième plus gros succès de l'histoire du cinéma en France (avec 20,5 millions d'entrées). Il affirme avoir touché 600.000 euros pour son (petit) rôle dans " Astérix & Obélix : Au service de Sa Majesté ", de Laurent Tirard, et non 1 million comme l'affirmait Maraval.

Retrouvez cet article sur Puremedias

Audiences : Les Experts : Miami leaders sur TF1, Les Années Bonheur en forme, France 5 aussi
Audiences US : record historique pour The Big Bang Theory
Free va arrêter de bloquer les publicités lundi
Nagui refuse de payer une candidate de Tout le monde veut prendre sa place
François Berléand : Le maximum que j'ai touché pour un film, c'était 200.000 €

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.