Gérard Jugnot se confie : « quand vous ne ressemblez pas à Alain Delon, il faut trouver autre chose »

·1 min de lecture

« T’emballe pas » lui disait son papa. Pourtant, Gérard Jugnot « s’est emballé » et il a bien fait. Sa relation compliquée avec son père, l’acteur l’évoque dans les films qu’il réalise comme dans Le petit Piaf, dont il vient d’achever le tournage qui raconte l’histoire d’un garçon qui se bat contre ses parents pour devenir chanteur, mais aussi bien avant dans Une époque formidable en 1991 où il jouait avec Richard Bohringer. Il a en aussi parlé à Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit ce dimanche 15 novembre. Au fil des années, l’acteur a réussi à susciter la fierté de son père, même si ce n’est qu’à sa mort qu’il a découvert que celui-ci collectionnait des articles de presse à son sujet.

« Il est parti, il avait 82 ans et il voyait que je n’étais pas à la rue. Son inquiétude de me voir clochard avait disparue », explique Gérard Jugnot sur TF1. « Quand j’étais petit, mon père c’était un Dieu. Après on s’est aperçu qu’on ne se comprenait pas sur certaines choses », confie l’acteur de 69 ans. Il assure qu’il n’a manqué de rien, mais l’artiste a tout de même quelques regrets quand il repense à son enfance et l’éducation de ses parents. « Ils m’ont appris la gourmandise et le cholestérol, j'aurais préféré qu'ils m'apprennent Buster Keaton et Mozart, mais c’est pas grave, je l’ai découvert après », raconte Gérard Jugnot. En plus d’un soutien paternel inexistant, le jeune comédien a dû composer avec un physique assez commun, à tel point que certains points que certains l’ont surnommé « (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michael Schumacher rudoyé par un célèbre artiste : «Je n’aime pas les pilotes qui font des crasses»
Le saviez-vous ? Melania Trump a été humiliée et boycottée par le monde de la mode
PHOTOS - Le prince Charles et Camilla : unis et solennels pour de nouvelles commémorations à Berlin
Isabelle Balkany lassée du confinement, elle ironise : "on sera tous bon à enfermer"
Flashback - Quand Emmanuel Macron était harcelé sexuellement, au grand dam de Brigitte