Gérard Hernandez (Scènes de ménages) a failli ne jamais jouer dans la série et a été convaincu par… une chroniqueuse de TPMP (VIDEO)

·1 min de lecture

Chaque soir depuis 11 ans, ils sont sur les écrans de M6 et font rire des millions de Français. Scènes de ménages a su s’adapter au fil des années, en intégrant de nouveaux personnages au casting ou, plus récemment, en adaptant ses répétitions aux circonstances difficiles de la crise sanitaire. La série courte relate le quotidien de couples, leurs chamailleries, leurs déceptions et toutes leurs aventures. Philippe et Camille, José et Liliane mais surtout les aigris et sarcastiques Raymond et Huguette, incarnés par Gérard Hernandez et Marion Game, sont les stars du programme. C'est pour cela que, ce mardi 10 novembre, l'équipe de TPMP a profité de la séquence 20 minutes média pour parler de la longévité de la série…

Un programme qui rencontre un franc succès mais dont certains n'aiment pas l'humour. C'était la question posée par le talk-show de C8 et les avis divergeaient parmi les chroniqueurs. Alors que certains comme Jean-Michel Maire trouvaient que les blagues se renouvelaient peu, Isabelle Morini-Bosc a défendu bec et ongle Scènes de ménages. Pointant les très bonnes audiences du mini-programme, la chroniqueuse historique de Cyril Hanouna en a profité pour glisser une anecdote très surprenante sur l'acariâtre mari du couple-phare de la série.

"Alors moi je suis très fière parce que j'avais convaincu Gérard Hernandez d'accepter au départ. Il ne voulait pas le faire. Et j'ai dit 'Je suis sûre que ça va marcher''", a-t-elle confié à la bande de Cyril Hanouna. Et ce jour-là, le (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

"Incroyable ! " Nagui stupéfait par un candidat de TLMVPSP qui refuse une somme colossale
Un candidat des Z'amours fait une allusion déplacée sur la femme de Bruno Guillon
Maeva Ghennam (Les Marseillais) raconte son agression : "Ils m'ont agressée et frappée"
Quotidien : Yann Barthès accuse Aya Nakamura de l'avoir planté à la dernière minute, elle réplique
Philippe Etchebest assommé par la prolongation du confinement pour les restaurateurs : "J'ai 0 euros d'aide et 70 000 euros de frais chaque mois" (VIDEO)